Alec Baldwin impliqué dans un accident mortel sur un tournage - Rolling Stone

Un tribunal fédéral a bloqué une décision de l’administration Joe Biden autorisant 33 millions d’hectares de concessions pétrolières dans le golfe du Mexique.

Jeudi, un juge fédéral s’est rangé du côté des groupes de défense de l’environnement en révoquant plus de 33 millions d’hectares de concessions pétrolières et gazières dans le golfe du Mexique, approuvées par l’administration de Joe Biden dans ce qui avait été la plus grande vente de ce type dans l’histoire des États-Unis.

La décision, rendue par le tribunal du district de Columbia, a établi que l’administration n’avait pas suffisamment pris en compte les effets des émissions de gaz à effet de serre provenant des activités de forage dans le golfe du Mexique. « C’est énorme« , a estimé Brettny Hardy, avocate de Earthjustice, groupe environnemental qui a participé au procès, dans le New York Times. « Cela exige de l’administration qu’elle revoit son projet en prenant réellement en compte les coûts climatiques avant de proposer ces baux à la vente, et c’est vraiment significatif. Une fois que ces baux sont délivrés, le développement est potentiellement verrouillé pour les décennies à venir, et cela va nuire à notre climat mondial. »

Le président Joe Biden a promis de placer sa présidence sous le signe de la lutte contre la crise climatique, mais après un an de travail, de nombreux militants ne sont pas satisfaits de son approche. « Il n’y a aucun moyen pour les États-Unis de respecter leurs obligations et leurs objectifs en matière de climat en continuant ce type de développement des combustibles fossiles, comme si de rien n’était, a déclaré Drew Caputo, de Earthjustice, à Rolling Stone en septembre dernier. Vingt-cinq pour cent de l’empreinte climatique des États-Unis provient des émissions de carbone du pétrole, du gaz et du charbon extraits des terres et des eaux fédérales. C’est un grosse part de l’empreinte climatique américaine, et c’est la part sur laquelle le président des États-Unis a le plus de responsabilité et de contrôle. »

Alec Baldwin impliqué dans un accident mortel sur un tournage - Rolling Stone

La décision de jeudi, qui estime que l’administration ne tient pas compte de l’impact climatique dans ses transactions, est une source d’embarras pour un président qui avait l’intention de construire sa gouvernance dans cette optique. En tant que candidat, Biden s’était engagé à mettre fin au forage sur les terres publiques et, peu après son entrée en fonction, avait signé un décret suspendant l’octroi de nouveaux baux. Ce décret a toutefois été bloqué par un juge fédéral en Louisiane après que plus d’une douzaine de procureurs républicains ont intenté une action en justice.

Scott Lauermann, porte-parole de l’American Petroleum Institute, a déclaré dans un communiqué que la décision était « décevante« , ajoutant que « le développement de l’énergie offshore joue un rôle essentiel dans le renforcement de l’économie et de la sécurité énergétique de notre pays. »

William Vaillancourt

Traduit par la rédaction

Articles Liés

  • Allylikes Spring Wear Complementary Ideas to look Fashion

    Allylikes Spring Wear Complementary Ideas to look Fashion

    GO

  • Comment appliquer un blush pour changer son visage

    Comment appliquer un blush pour changer son visage

    GO

  • 6 marques de maquillage dispo en exclusivité en Belgique

    6 marques de maquillage dispo en exclusivité en Belgique

    GO

  • Stylo Bic, verre Duralex, couteau Laguiole... trente objets rêvés, conçus et fabriqués en France

    Stylo Bic, verre Duralex, couteau Laguiole... trente objets rêvés, conçus et fabriqués en France

    GO