+ 884-719-8129
vkling@runolfsson.com

Ampoules et écrans LED : comment se protéger de la lumière bleue ?

L’usage des diodes électroluminescentes (ou LED) se généralise. Mais cet éclairage « froid » trop riche en lumière bleue peut avoir un impact sur la vision et sur le sommeil. Quelles solutions pour limiter les risques ? Quelles ampoules privilégier à l'achat ?

La technologie LED s’impose aujourd’hui dans les luminaires, les guirlandes de décoration, les torches, les phares de voiture, mais aussi dans les écrans d’ordinateurs et de smartphones. Riche en lumière bleue, cet éclairage inquiète l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) qui a publié un rapport sur le sujet, en mai 2019.

Comment les LED agressent-ils les yeux ?

La lumière bleue des LED a une longueur d’ondes courte, très énergétique. Ce flux intense agresse les cellules de la rétine et perturbe la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil, dépendante des variations de la lumière naturelle.

Ampoules et écrans LED : comment se protéger de la lumière bleue ?

Or, dans l’histoire de l’humanité, l’œil s’est adapté à un éclairage “chaud”, en particulier le soir : le feu, la bougie, puis les lampes à incandescence. Avec les LED, il lui faut tolérer une lumière bleue beaucoup plus “froide”. Pour la rétine, ce n’est pas idéal.

Des normes de sécurité encadrent l’éclairage domestique, mais pas les jouets ou les torches. Par ailleurs, les valeurs limites actuelles calculées pour une exposition inférieure à 8 heures par jour « ne tiennent pas compte de l’exposition chronique aux LED, tous les jours et sur plusieurs années », dit le Pr Francine Behar-Cohen, professeure en ophtalmologie.

Qui sont les plus sensibles ?

Que faire contre la lumière bleue des LED ?

Comment choisir ses ampoules ? La “température de couleur” d’une ampoule signale sa quantité de lumière bleue. Elle ne doit pas dépasser 3 000 K (kelvin). Il vaut mieux choisir celles qui portent la mention “blanc chaud”.

A lire aussiAuteur : Sylvie Dellus, Journaliste chef de rubriquePr Francine Behar-Cohen, professeure en ophtalmologie, présidente du groupe de travail de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) sur les effets des LEDDr Alicia Torriglia, directeur de recherche à l’Inserm, membre du groupe de travail de l’Anses Article publié le

Articles Liés

  • Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    GO

  • Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    GO

  • Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    GO

  • Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    GO