+ 884-719-8129
vkling@runolfsson.com

Loire-Atlantique : une mère de famille condamnée car elle refuse de porter le masque

Par Rédaction Châteaubriant Publié leL'Éclaireur de Châteaubriant Voir mon actu

Une volubile mère de famille de Louisfert (Loire-Atlantique) a été condamnée ce jeudi 27 janvier 2022 par le tribunal correctionnel de Nantes pour avoir été contrôlée sans masque à plus de trois reprises en l’espace d’un mois dans les rues de Châteaubriant.

La prévenue – qui a été contrainte d’emprunter un masque à l’accueil du tribunal pour se défendre – a précisément été reconnue coupable du délit de « réitération à plus de trois reprises dans un délai de 30 jours de la violation d’une interdiction ou obligation édictée en cas d’état d’urgence sanitaire, de menace sanitaire grave ou de lutte contre le Covid-19 ».

À lire aussi

Cette femme de 40 ans a aussi été condamnée pour « faux » et « usage de faux » : elle avait présenté aux gendarmes de Châteaubriant un certificat médical falsifié de contre-indication au port du masque. Il était censé avoir été émis par un docteur de Châteaubriant qui a expliqué aux militaires qu’il avait été falsifié. La prévenue a enfin été condamnée pour avoir refusé de laisser ses empreintes digitales dans les fichiers de la gendarmerie.

Pour sa défense, la Locférienne a invoqué « la loi n°2010-1992 » qui interdit la dissimulation du visage sur l’espace public et a fait valoir que le port du masque « empêche de faire rentrer une quantité importante d’oxygène » dans ses poumons.

Elle a passé une « super chouette soirée » en cellule

Après avoir demandé sans succès au président du tribunal de la tutoyer et de l’appeler par son prénom, cette femme s’est livrée à une explication de « l’immunité collective ».

Loire-Atlantique : une mère de famille condamnée car elle refuse de porter le masque

« Depuis que cette Terre est Terre, des virus et des bactéries nous ont aidé à faire cette mise à jour immunitaire », a insisté cette mère de trois enfants « évidemment » non vaccinée contre le Covid-19 grâce à son « système immunitaire de ouf ».

Elle « admire » d’ailleurs les magistrats et greffiers qui portent ce masque « toute la journée » : elle-même a dû « faire un petit effort » pour porter tant bien que mal celui que lui a donné l’accueil du tribunal…

En tout état de cause, les gendarmes de Châteaubriant lui ont tendu « un piège », estime-t-elle : ils l’ont convoquée à leur brigade après l’avoir déjà contrôlée deux fois sans masque dans les rues de la ville. « Ils savaient que j’allais venir sans masque la troisième fois », pense-t-elle. Mais elle a quand même passé une « super chouette soirée » dans une cellule « qui résonne super bien » : elle a pu « chanter », comme elle l’a d’ailleurs fait ce jeudi dans la salle des Pas-Perdus du tribunal…

À lire aussi

Elle voulait « ramener du cidre et du jus de pommes » aux juges

Jusqu’alors inconnue de la justice, cette habitante de Louisfert aurait aussi bien voulu « ramener du cidre et du jus de pommes » de sa production aux magistrats nantais, mais elle redoutait d’être poursuivie pour « corruption ». « Vous êtes tous invités à venir en déguster chez moi, cela sera avec grand plaisir », a-t-elle aussitôt ajouté.

« C’est quand même assez grave de falsifier une ordonnance de médecin », a recadré le procureur de la République à propos de cette prévenue « particulièrement pénible avec son environnement » social. Il avait donc requis quatre mois de prison avec sursis et 300 € d’amende.

Les juges se sont finalement contentés d’une amende ferme de 200 € et d’une autre de 300 € avec sursis pour cette réfractaire au port du masque. La peine a été prononcée en l’absence de la prévenue : elle est partie avant le délibéré en laissant un petit mot au tribunal dans lequel elle disait « ne pas reconnaître [son] autorité ».

GF (PressPepper)

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L'Éclaireur de Châteaubriant dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Partagez

L'Éclaireur de Châteaubriant Voir mon actu

Articles Liés

  • Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    GO

  • Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    GO

  • Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    GO

  • Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    GO