Rasage : voici 4 astuces très efficaces pour éviter l’effet jambes de fraise lorsque les poils sont retirés avec un rasoir

Les beaux jours sont là. Plus que jamais la période est propice aux vêtements légers, aux robes, aux shorts… Mais qui dit jambes dévoilées, dit aussi épilation et rasage (pour celles qui en sont adeptes bien entendu). Aucune injonction face à ce soin qui reste un choix personnel.

Alors que l’on tente d’afficher des jambes lisses et sublimées, l’on peut connaître le fâcheux effet nommé jambes fraises. Il s’agit de petits points noirs qui apparaissent là même où les poils ont été retirés suite au rasage. Le phénomène est nommé ainsi, car la multiplication des micro-cercles noirs sur l’épiderme peut rappeler la chair de la fraise rehaussées de ses akènes. Il s’agit des petites graines accrochées à la chair rouge. Fermons cette parenthèse botanique pour revenir à nos jambes.

Tout comme les points noirs qui apparaissent sur le visage, l’effet jambes de fraise est le fruit de pores obstrués, de comédons gorgés de sébum s’oxydant au contact de l’air, de bactéries… Pour s’en débarrasser, rien de plus simple !

Diminuer l’effet jambes de fraise

Rasage : voici 4 astuces très efficaces pour éviter l’effet jambes de fraise lorsque les poils sont retirés avec un rasoir

La technique utilisée pour retirer les poils a une incidence sur l’apparition des jambes de fraise. Dans les colonnes de Popsugar, une dermatologue conseille de miser sur des crèmes dépilatoires plutôt qu’un rasoir car « elles peuvent dissoudre les poils pour aider à lisser la peau et rendre les jambes de fraise bosselées moins apparentes ». L’épilation à la cire ou le sugaring sont aussi de fabuleux alliés pour limiter le désagrément.

La manière dont on se rase a également une incidence. Il convient de procéder l’aide d’un rasoir propre et en bon état, d’opter pour une eau tiède et d’un gel ou d’une crème de rasage.

L’effet jambes de fraise peut être diminué en exfoliant l’épiderme. De quoi le débarrasser des engorgements tout en éliminant au passage les cellules mortes, les poils incarnés. Il suffit de procéder à l’aide d’un gommage pour le corps ou d’un gant spécial.

Enfin, quelle que soit la méthode préférée, l’hydratation de l’épiderme est essentielle. S’il est en manque, l’épiderme produira d’autant plus d’huiles et de sébum pour compenser.

A découvrir également : Epilation : quand le confinement fait le bonheur des poils

Articles Liés

  • Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    GO

  • Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    GO

  • Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    GO

  • Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    GO