Une femme noire enceinte dans un manuel médical, ça reste si rare que ça fait le tour du monde

Un schéma médical montrant une femme enceinte à la peau noire et son fœtus est devenu viral en quelques jours à peine. Car la représentation, c’est important.

Le 21 décembre 2021

Vous avez peut-être vu passer sur les réseaux sociaux une illustration médicale montrant, en tranche, une femme enceinte et son fœtus. Sa particularité ? La mère a la peau noire, et l’enfant à naître aussi.

Un étudiant en médecine nigérian illustre des personnes noires

Sur chaque réseau social où cette illustration est postée, les réactions sont intenses. Des médecins demandent à l’acheter pour l’afficher dans leurs bureaux, d’autres s’exclament « Voir cette image a fait du bien à mon âme » ou « Grâce à ce genre d’images, je pourrais bien avoir envie de me lancer dans des études de médecine ».

Pour la plupart des milliers de personnes ayant commenté ce schéma devenue viral, le constat est le même : c’est la première fois qu’elles voient une femme noire enceinte sur de l’imagerie médicale.

Une femme noire enceinte dans un manuel médical, ça reste si rare que ça fait le tour du monde

Derrière cette illustration, il y a le travail d’un étudiant en médecine nigérian nommé Chidiebere Ibe. À 25 ans, il explique à NBC avoir appris à illustrer des schémas médicaux tout seul, en autodidacte. Un passe-temps qui ne vient pas du hasard, mais bien d’un déséquilibre constaté : l’absence de représentation des corps noirs dans les illustrations médicales contemporaines.

Et si l’inclusivité des supports d’apprentissage est un tel enjeu dans le monde médical, ce n’est pas seulement parce que la représentation compte. C’est aussi parce que, dans certains cas (notamment en dermatologie), ne pas voir la manière dont une pathologie se présente sur une peau noire peut déboucher sur un mauvais diagnostic ou un retard de prise en charge, et mettre la vie des patients en danger.

Ainsi, aux États-Unis, des statistiques indiquent un taux de survie après 5 ans au cancer de la peau (mélanome) à 92% pour les personnes blanches, et 67% pour les personnes noires.

À l’occasion d’un article pour Slate, la maitre de conférence Mame-Fatou Niang rappelle ainsi :

L’engouement pour le travail de Chidiebere Ibe est donc à la hauteur de ce qu’il propose : une représentation médicale des corps noirs qui ne soit ni altérisante, ni absente. Dans le monde anglo-saxon, cette pratique commence même à se répandre.

Miguel Shema reprend :

Comme le dit très bien l’étudiant en conclusion : « Le monde médical faisant partie du corps social, il n’est pas exclu des chaînes de pensées qui le composent ». Et c’est bien pour ça que quand Chidiebere Ibe nous permet de voir une femme enceinte noire sur un schéma médical pour la première fois de notre vie, c’est un événement loin d’être anodin.

À lire aussi :Comprendre le racisme ordinaire en six leçons

Articles Liés

  • Eudémonisme : tout savoir sur cette philosophie du bonheur

    Eudémonisme : tout savoir sur cette philosophie du bonheur

    GO

  • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    GO

  • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    GO

  • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    GO