+ 884-719-8129
vkling@runolfsson.com

Les fans d’astrologie sont « narcissiques » avec un « QI faible », selon cette étude

Sur les réseaux sociaux, les astrologues et les machines à memes sur le thème de l’astrologie amassent des adeptes par milliers. Les signes y sont littéralement classés selon des choses vraiment aléatoires et hilarantes : par races de chats/chiens, citations d’Oscar Wilde, personnages de Stranger Things, types de frites etc…

Les humains se sont tournés vers les étoiles pour se guider depuis la nuit des temps. En fait, l’astrologie existe depuis des milliers d’années. Bien qu’il ne soit plus considéré comme la tradition savante d’il y a des siècles, de nombreuses personnes continuent d’étudier l’influence des corps célestes sur l’activité humaine. L’intérêt général pour l’astrologie n’a cessé de croître au cours des dernières décennies, jetant les bases de sa popularité apparemment soudaine aujourd’hui.

Avec l’audience croissante liée à l’astrologie, notamment sur Marie France, les scientifiques ont cherché à en prouver sa véracité, souvent en affirmant que les étoiles n’avaient aucuns moyens d’influencer le comportement humain. Pour eux, il s’agit d’une totale supercherie, rapporte le site canadien La Presse.

Test de personnalité : qui sont ces fans d’astrologie ?

Néanmoins, l’astrologie compte des millions d’adeptes, surtout depuis ces dernières années. Selon les chercheurs, cela pourrait être lié à des réactions répondant au stress d’événement comme la pandémie de COVID-19.

Les fans d’astrologie sont « narcissiques » avec un « QI faible », selon cette étude

Certains chercheurs ont été plus loin en voulant connaître la personnalité des personnes s’intéressant à l’astrologie. C’est le cas d’Ida Andersson et de son équipe de l’Université de Lund, en Suède. Les psychologues ont fait passer un test de personnalité à 264 personnes anonymes, de 25 à 34 ans dont 87% de femmes.

Le questionnaire créé par l’équipe de chercheur avait pour objectif d’identifier les traits de personnalité des fans d’astrologie. Les scientifiques se sont également appuyés sur l’évaluation de l’inventaire des croyances en astrologie, menée par les chercheurs de l’Université Rovira i Virgili en 2006. Pour terminer, un test de QI a été effectué sur presque 300 utilisateurs de Facebook pour répondre ensuite au questionnaire.

Astrologie : que disent les résultats de l’étude ?

Les chercheurs ont alors découvert que les personnes qui avaient un fort intérêt pour l’astrologie, obtenaient des scores qui indiquaient de forts taux de narcissisme la plupart d’entre eux avaient également de mauvais résultats au test de QI. Les scientifiques, ont donc conclu que les personnes ayant ce genre de croyance sont complètement imbues d’elles-mêmes et moins intelligentes que la moyenne.

Afin de mener cette étude, l’équipe d’Ida Andersson a également étudié l’application en vogue dans le monde. Il s’agit de « Co-Star », une plateforme où les plus férus d’astrologie y trouvent toutes les informations à connaître : de la chart astrale aux conseils journaliers selon le signe astrologique, l’application est complète et a par ailleurs été téléchargée plus de 20 millions de fois. La chercheuse a par ailleurs affirmé « Il est donc possible qu’elle attire des personnes aux traits plus narcissiques, qui ont besoin de se sentir spéciales et importantes (“dis-m’en plus sur moi”) et qu’elle renforce ce besoin en les encourageant constamment à penser à elles-mêmes.»

Certes, les résultats de ce test sont particulièrement virulents pour les adeptes d’astrologie, mais ils restent tout de même à considérer avec précaution. Ida Andersson souligne d’ailleurs « Nous ne prétendons pas que toutes les personnes pratiquant l’astrologie sont plus narcissiques (ou ont un QI inférieur), car nous ne pouvons parler que de notre échantillon… Il faudrait mener d’autres recherches, avec des échantillons plus importants et plus diversifiés. »

A lire également :

Articles Liés

  • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    GO

  • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    GO

  • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    GO

  • Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

    Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

    GO