+ 884-719-8129
vkling@runolfsson.com

Charlotte Cardin : "Phoenix", un album "plus personnel que jamais"

INTERVIEW. Après la sortie de son premier album "Phoenix", la chanteuse canadienne Charlotte Cardin en publie la réédition, enrichie de six chansons inédites.

La dualité d'un Phoenix. C'est le nom de cet oiseau mythologique, symbole de résurrection, que Charlotte Cardin a choisi pour son tout premier album, paru en avril 2021 et dont la réédition est sortie vendredi 12 novembre. La chanteuse canadienne dévoile six chansons inédites, qui s'ajoutent à un album à succès, Phoenix, qui cumule plus de quarante millions d'écoutes dans le monde. "Avec la réédition, on avait envie de prolonger la bulle Phoenix, parce qu'il a été super bien reçu. Et on avait écrit beaucoup de chansons pour ce disque, on en avait choisi treize, mais il y en avait d'autres auxquelles j'étais très attachée", nous explique Charlotte Cardin.

"La bulle Phoenix" est un mélange de styles, de la pop au hip-hop en passant par la soul, le tout avec des paroles introspectives co-écrites par l'artiste de 27 ans et deux de ses amis, dont son producteur de toujours, Jason Brando. "C'était une première pour moi. Avant, j'ai toujours tout écrit et composé moi-même, j'étais presque possessive de mes propres chansons, c'était vraiment important pour moi d'avoir le contrôle, souligne Charlotte Cardin. Au final, moi qui pensais avoir un album un peu moins personnel, il est plus personnel que jamais, les chansons sont plus crues et plus honnêtes que tout ce que je n'ai jamais écrit."

Phoenix, un album introspectif

Une voix que certains comparent à Adele, un mélange des styles et un record avec... Céline Dion : avec Phoenix, elle est la première artiste québécoise depuis Céline Dion en 2016, à s'être hissée à la première place des ventes canadiennes durant deux semaines consécutives. Un succès qui peut également s'expliquer par les textes de ce premier disque, inspirés de sa propre vie. Elle y parle de sujets intimes, d'amour, de déception, de sexisme... "C'est un album qui a vraiment nécessité une introspection un peu douloureuse, se souvient l'interprète de Meaningless. Je suis allée à la rencontre de blessures que j'avais à l'intérieur de moi et que j'avais besoin de canaliser. Ça a été un processus long, plein de hauts et de bas. C'était compliqué d'aller à la rencontre de ses insécurités. Mais ça a été libérateur."

Une "psychanalyse de studio" selon ses mots, qui lui a permis de "canaliser certaines choses" qu'elle "n'arrive pas à exprimer autrement." "C'est en grande partie la raison pour laquelle j'ai appelé cet album Phoenix. C'est vraiment cette dualité entre l'évolution personnelle et les sacrifices, entre les choses qui renaissent et qui meurent", résume Charlotte Cardin, révélée aux yeux du grand public en 2013 avec sa participation à l'émission La Voix, la version canadienne de The Voice.

Meaningless, single phare de l'album

Charlotte Cardin :

Illustration même du succès de Phoenix, le premier album de Charlotte Cardin, le single Meaningless. Paru en février 2021, le titre totalise plus de trois millions de vues sur YouTube et douze millions d'écoutes sur Spotify. Un engouement que la chanteuse explique par la période durant laquelle le titre est sorti, en pleine pandémie. "C'est une chanson qui parle de faire des choses spéciales pour se sentir en vie. En plus, elle est sortie pendant la pandémie, même si elle a été écrite avant, je trouvais ça fou qu'elle sorte dans un contexte ou plus que jamais on avait besoin de faire des trucs un peu extrêmes. Plus que jamais on a besoin de se sentir en vie. Les gens ont dû s'identifier aux paroles parce qu'on était dans ce contexte un peu fou", explique l'ancienne mannequin. Et de résumer : "C'est une de mes chansons préférées de l'album."

Charlotte Cardin, entre Montréal et Paris

L'histoire de Charlotte Cardin est à la croisée de l'anglais et du français. Entre Montréal, "là où [s]on cœur sera à tout jamais" et "Paris, [s]a deuxième maison." Née le 9 novembre 1994 dans la capitale canadienne, la future chanteuse explique avoir "grandi dans un univers très bilingue." D'où ses chansons, principalement écrites en anglais, très peu en français. "Ma famille est francophone, mais ma grand-mère vient de l'Alberta, elle est anglophone et je suis allée à l'école en anglais", explique-t-elle.

Et de détailler : "L'anglais a toujours fait partie de ma vie. Le reste de mon éducation s'est fait en français, mais j'ai plus de recul quand j'écris en anglais, je me pose un peu moins de questions, ça va plus vite (....) Mais ça sera toujours important pour moi d'avoir les deux. Mais peut-être qu'un jour, je ferai un album uniquement en français !"

De mannequin à chanteuse

De sa carrière de mannequin à l'adolescence, Charlotte Cardin a gardé des souvenirs cuisants. Qui l'ont inspirée pour écrire des chansons. "J'ai vécu des expériences hyper traumatisantes, qui m'ont complètement dégoûtée de l'industrie de la mode, mais aussi de ces industries où la femme est objectifiée (...) encore aujourd'hui, huit ans après, j'ai encore des sentiments d'insécurité qui sont liés à des moments que j'ai vécus dans cette industrie", confie l'artiste.

Et d'ajouter : "Même dans la musique, on demande toujours aux chanteuses ce qu'elles portent, des trucs de mode… Mais jamais on ne demande ça aux artistes masculins qui eux ont la chance de faire la promotion de leur album, de parler réellement de musique, mettre en avant leur talent et leur intelligence !"

Charlotte Cardin, artiste engagée

Alors la chanteuse prend sa plume pour écrire des textes engagés. Pour la place des femmes, mais également des droits LGBTQI+. "Je trouve que c'est très positif d'être engagé (...). C'est bien de pouvoir utiliser notre plateforme, on est écoutés par beaucoup de gens, mais je pense qu'il ne faut pas non plus obliger les artistes à être engagés sur tout. C'est là où je trouve qu'est la nuance" souligne Charlotte Cardin.

Charlotte Cardin en concert

Forte de Phoenix et de sa réédition, Charlotte Cardin s'apprête à repartir en tournée et à retrouver son public, avec qui elle a pu rester connectée grâce aux réseaux sociaux durant la pandémie. La Québécoise sera de passage par Le Trianon à Paris le 7 avril (concert complet), puis à Lille le 8 avril et à Rennes le 9 avril 2022.

Articles Liés

  • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    GO

  • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    GO

  • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    GO

  • Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

    Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

    GO