Respire-t-on vraiment plus de CO2 sous le masque (et est-ce dangereux)?

Sur notre groupe Facebook « La Voix solidaire : ensemble, trouvons les réponses à vos questions », plusieurs lecteurs nous indiquent avoir du mal à respirer avec leur masque. Y a-t-il vraiment un risque à respirer longtemps avec un masque ? On vous explique tout.

1kpartages

Par Béatrice Quintin|

1kpartagespartagertwitterPhoto PIB - La Voix du Nord

« L’utilisation prolongée du masque provoque une hypoxie», « Respirer encore et encore l’air devient du dioxyde de carbone, c’est pourquoi nous sentons étourdissements» peut-on lire sur différentes publications très partagées sur les réseaux sociaux, assortis de conseils de retirer le masque toutes les dix minutes « pour éviter les vertiges » ou de ne pas le porter en voiture pour « ne pas perdre connaissance ».

Aucun risque

Attention, ces publications sont fausses. Les professionnels de santé sont clairs : il n’y a aucun risque d’hypoxie ou de manque d’apport en oxygène lors du port du masque, même pendant plusieurs heures.

Respire-t-on vraiment plus de CO2 sous le masque (et est-ce dangereux)?

Contacté par l’AFP, le docteur Emilio Herrera, spécialiste de l’hypoxie, cet état où la disponibilité en oxygène est réduite et qui peut avoir des conséquences graves, exclut ainsi clairement que les masques de protection puissent entraîner un manque d’oxygène, susceptible de déclencher une hypoxie.

Le médecin ajoute que les masques de protection utilisés contre le nouveau coronavirus permettent l’échange d’air et que le dioxyde de carbone ne s’accumule pas dans l’espace entre le masque facial et le visage.

Une sensation d’inconfort

Il peut certes y avoir un inconfort ou une sensation d’essoufflement lors du port du masque, notamment lorsque l’on porte des lunettes, mais c’est sans dangerosité et conséquences médicales.

De même, lorsqu’une personne est trop anxieuse ou angoissé, il est possible de faire de l’hyperventilation et de se sentir étourdi et affaibli, mais cette sensation d’inconfort est avant tout psychologique.

En cas de sensation d’inconfort trop importante, notamment chez les personnes atteintes de maladies respiratoires, les médecins conseillent d’adapter le choix du masque, particulièrement avec les masques chirurgicaux qui donnent une meilleure sensation de respiration.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :confinement|coronavirus|Intox et fake news|Personnel médical|Maladies

Articles Liés

  • Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    Coup de soleil : comment rattraper les dégâts ? - Madmoizelle

    GO

  • Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    Codeco du 3 décembre 2021: les nouvelles mesures ciblent l’école, le masque, les événements, mais pas l’horeca

    GO

  • Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    Comment obtenir des masques N95 gratuits du gouvernement américain

    GO

  • Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    Coaching beauté : puis-je mettre de l’huile si j’ai une peau grasse ?

    GO