Association de l'Est Atlantique Métropolitaine Association de l'Ouest Centrale Pacifique Langues Boucher : L'effet Kent Hughes, eh oui!

Avant de clôturer leur éprouvant périple de sept matchs en étant une proie facile pour le Wild du Minnesota, les Canadiens avaient récolté au moins un point dans chacune de leurs trois sorties précédentes.

À LIRE AUSSI : Table ronde : Quelle devrait être la priorité de Kent Hughes?

On peut parler de l'effet Kent Hughes. Sans blague. On utilise l'expression avec humour ou on la tourne en dérision, mais ça existe vraiment l'effet de nouveauté. C'est la nature humaine, un phénomène normal lié à tout changement, au même titre que l'incertitude provoque du flottement.

L'arrivée du nouveau patron pour cinq ans vient relever le niveau d'alerte de tout le monde. On réalise qu'il y a maintenant quelqu'un en place qui va prendre des décisions. On se dit qu'on doit être à son mieux si on veut l'impressionner, que ce soit pour rester dans l'équipe ou dans la LNH.

C'est la grande période des auditions. On veut être dans les bonnes grâces du nouveau 'boss'. L'attaquant Tyler Toffoli l'a bien compris parce qu'il fait flèche de tout bois depuis son retour au jeu, au premier match en poste du DG. C'est l'attitude qu'on veut voir d'un vétéran désireux de faire partie de la solution.

Video: MTL@VGK: Toffoli complète le jeu de Suzuki en A.N.

D'autres vétérans, comme le défenseur Jeff Petry, n'ont pas montré le même empressement. Je me demande ce qui se passe avec lui, mais ça ne semble pas cliquer entre l'entraîneur Dominique Ducharme et lui.

La première tâche de Hughes, c'est de se faire une tête sur l'avenir des rouages importants. Il doit voir s'il peut ré-énergiser les Toffoli, Petry, Josh Anderson, Brendan Gallagher et Carey Price. C'est parfois préférable de relancer un vétéran plutôt que de l'échanger. Les Canadiens en santé demeurent une bonne équipe avec les éléments qu'ils possèdent.

Association de l'Est Atlantique Métropolitaine Association de l'Ouest Centrale Pacifique Langues Boucher : L'effet Kent Hughes, eh oui!

Après s'être fait une tête, Hughes va former son club, lui donner la direction qu'il veut et prendre les moyens pour arriver à ses fins.

Les partisans devront s'armer de patience parce que le DG sera patient. La LNH, ce n'est pas comme dans les ligues juniors. On ne peut pas reconstruire en échangeant 12 joueurs en peu de temps afin d'aller à la Coupe Memorial. Il va régler les dossiers plus pressants, comme celui du défenseur Ben Chiarot qui écoule sa dernière saison contractuelle. Pour tout le reste, il va soigneusement analyser la situation.

La patience est également de mise pour ce qui est de la progression des jeunes. Nick Suzuki n'a pas encore atteint son plein potentiel. C'est la même chose pour l'attaquant Cole Caufield et le gardien Cayden Primeau, il faut leur donner du temps.

Par après, Hughes s'attardera à l'évaluation de l'entraîneur et au département du recrutement. Il verra certainement à mettre sous contrat les deux espoirs américains en défense Jayden Struble et Jordan Harris, qui pourraient obtenir le statut de joueur autonome au terme de la saison.

Il ne manquera pas de pain sur la planche, mais il passera au travers en prenant de petites bouchées.

Que penser des Oilers?

Le feu est pris à Edmonton. Les Oilers l'ont arrosé un peu en l'emportant samedi, mais ça brûle encore. La situation est frustrante pour les partisans et pour l'organisation. On a deux joueurs de concession, mais on est incapables de connaître du succès sur une base régulière.

Toutes les saisons, on se dit que les Oilers vont prendre leur envol. Mais ça ne lève pas. Ce n'est quand même pas la faute de Leon Draisaitl et de Connor McDavid.

Les Oilers n'ont pas su mieux les encadrer, entre autres par le biais du repêchage, au cours des dernières saisons. C'est facile de repêcher des exceptionnels de la trempe des Draisaitl et McDavid. Il aurait fallu qu'on voie à garnir le bassin d'espoirs en défense et devant le but, au lieu d'opter pour des attaquants.

Video: CGY@EDM: Draisaitl marque un but de toute beauté

Les brèches, c'est moins évident de toujours essayer de les colmater sur le marché des joueurs autonomes.

Certains observateurs sont rendus à penser que les Oilers devraient séparer leur monstre à deux têtes. Pas moi. Les Oilers perdront toutes transactions impliquant un de leurs gros canons. On a beau dire que Wayne Gretzky a déjà été échangé, mais ce serait la dernière chose que j'envisagerais de faire à la place des Oilers.

Félicitations Mme Castonguay

Pour terminer, j'applaudis à la nomination d'Émilie Castonguay à titre d'adjointe au directeur général chez les Canucks de Vancouver. C'est à souhaiter que cet engagement serve de tremplin pour la venue de plusieurs autres femmes à des postes-clés dans le monde du hockey, comme ça se voit dans les autres grandes ligues sportives majeures.

Articles Liés

  • Eudémonisme : tout savoir sur cette philosophie du bonheur

    Eudémonisme : tout savoir sur cette philosophie du bonheur

    GO

  • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    GO

  • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    GO

  • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    GO