La rue Saint-Leu à Amiens, une nouvelle rue de la soif?

Le Hoppy loft, bar à bières artisanales issues de micro-brasseries, a ouvert le 9 janvier dernier, rue Saint-Leu, à la place du bistrot de Saint-Leu dont le nouvel établissement conserve le point corner. La rue Saint-Leu deviendrait-elle une « rue de la soif » amiénoise ?

La perspective de l’ouverture du campus universitaire de la Citadelle, prévue en septembre, pourrait le laisser supposer. À l’historique My Goodness sont venus s’ajouter le Delirium et le 9 3/4. François Beauvisage, patron du Hoppy loft, mais aussi du Delirium Café, quelques mètres plus haut, et du Charleston, un pub rue des Chaudronniers, s’en défend. « Je n’ai pas choisi la rue Saint-Leu pour son potentiel étudiant, mais parce que le Delirium café m’imposait un certain nombre de normes, comme une superficie minimale, explique ce dernier. J’avais deux autres sites en centre-ville, mais ici je suis propriétaire des murs commerciaux, comme pour le bistrot de Saint-Leu, qui était en liquidation judiciaire ».

Nouvelle adresse de la Lune des pirates ?

Avec l’arrivée de 4000 étudiants, la rue Saint-Leu va devenir l’artère qui permettra de relier la Citadelle au centre-ville. En dix minutes à pied. Le projet a été évoqué jeudi 11 janvier lors de la cérémonie des vœux d’Alain Gest, président d’Amiens Métropole, et du maire Brigitte Fouré. Un projet de salle de spectacle de 350 à 500 places serait à l’étude rue Saint-Leu, ou plutôt sur le terrain qui sert aujourd’hui de parking sauvage derrière la Taverne Elektrick, entre la rue Saint-Leu et la rue Edmond-Fontaine. Le site pourrait devenir la nouvelle adresse de la Lune des pirates, qui a un projet d’extension. Amiens Métropole soutient ce projet, qui était prévu à l’arrière de la scène du quai Bélu. Reste à régler le dossier avec le conseil syndical des copropriétaires.

La rue Saint-Leu à Amiens, une nouvelle rue de la soif?

Et puis, une construction sur cette dent creuse pourrait, pour la Ville, résoudre des problèmes notamment de sécurité sur ce secteur de plus en plus festif. Une salle de spectacle derrière sa boutique de copies et d’impression, Anny Kittel, qui a repris depuis le mois de juin Reprocolor, n’est pas contre. Les étudiants sont sa principale clientèle. « J’avais même déposé un dossier pour occuper une des cellules commerciales sur le campus de la Citadelle, explique la patronne d’Ici services. Finalement, je n’ai pas été retenue. Amiens Métropole a préféré le dossier d’un bar à soupes ». Rue Saint-Leu, elle capte aussi les étudiants du pôle universitaire cathédrale (droit) et de la fac de sciences.

Estelle Thiébault

___

Le collectif des habitants de Saint-Leu fait des propositions sur la vie nocturne au maire

Après avoir participé à une réunion sur la charte de la vie nocturne au mois de septembre, le collectif des habitants de Saint-Leu, qui revendique « une démarche constructive » a de nouveau écrit à Brigitte Fouré début janvier pour lui faire des propositions. « Une homogénéisation des heures de fermeture à 1 heure permettrait d’éviter les conflits entre les établissements et une présence renforcée de la police municipale », explique le collectif, qui cite en exemple les villes de Montpellier, Lyon ou du Havre. Le collectif souhaiterait aussi « contacter l’université pour la mise en place d’un dispositif de médiation », afin d’inciter à des comportements plus civiques.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Urbanisme|Bars et boîtes de nuit|Amiens (Somme)

Articles Liés

  • Eudémonisme : tout savoir sur cette philosophie du bonheur

    Eudémonisme : tout savoir sur cette philosophie du bonheur

    GO

  • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    GO

  • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    GO

  • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    GO