+ 884-719-8129
vkling@runolfsson.com

Le rôle des infirmières praticiennes spécialisées optimisé au Québec

MODES D'EXERCICE

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

  • Du côté de l'Europe

  • L'aventure africaine

  • Chez nos voisins du Québec

  • L'aventure américaine

  • L'asie en ligne de mire

  • L'Océanie, c'est aussi possible

  • Care Conception Through the World

  • Le Conseil international des infirmières (CII)

  • Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone (SIDIIEF)

    1. Précédent Suivant

    Alors qu'en France la pratique avancée en soins infirmiers attend toujours la finalisation de son décret d'application, au Québec, les infirmières praticiennes spécialisées ont obtenu un élargissement de leurs compétences et pourront désormais amorcer les traitements dans plusieurs pathologies chroniques courantes. Ce nouveau cadre réglementaire est le fruit d'une collaboration assidue entre l'Ordre des infirmiers du Québec et le Collège des médecins du Québec.

    L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et le Collège des médecins du Québec (CMQ) ont collaboré pour une refonte réglementaire afin d'optimiser le rôle des infirmières praticiennes spécialisées ou IPS. Ces réformes prévoient notamment que les IPS en soins de premières lignes pourront initier des traitements pour six maladies chroniques majeures que sont l'asthme, le diabète, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, la BPCO et l'hypothyroïdie. Le but est de faciliter la coopération entre les IPS et les médecins partenaires afin de mieux répondre aux besoins de santé de la population.

    Une pratique en pleine évolution

    En outre, le nouvel encadrement réglementaire prévoit la création de trois classes de spécialités : adultes, pédiatrique et santé mentale. Deux autres classes de spécialités déjà instaurées ont aussi été améliorées notamment via l'élargissement des pratiques des IPS aux centres de jeunesses et aux centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD). Cette avancée considérable assurera un meilleur accès au soins pour tous, y compris pour les plus vulnérables. L'OIIQ veillera à ce que ces IPS puissent exercer dans des conditions qui respectent de façon optimale l'étendue de leur champ de compétences, souligne Lucie Tremblay, présidente de l'Ordre infirmier du Québec.

    Le rôle des infirmières praticiennes spécialisées optimisé au Québec

    Par ailleurs, afin d'apporter la souplesse requise au cadre réglementaire et d'ajuster la pratique clinique des IPS à l'évolution des connaissances, leur intervention ne sera plus limitée à une liste de médicaments, à des règles d'usage de médicament ou à des règles de soins médicaux.

    L'importance d'une collaboration

    Ces réformes sont importantes car les IPS, au vu de leur compétences, dispose d'une expertise clé et peuvent être autonome professionnellement. C'est pourquoi elles jouent un rôle majeur dans le développement d'une offre de soins centrée sur le patient via une collaboration concrète avec les autres professionnels de santé, notamment les médecins. Le Collège des médecins est heureux des avancées faites pour une reconnaissance élargie des IPS. Les nouvelles activités qu'elles exerceront constituent un autre exemple de collaboration interprofessionnelle bénéfique pour le patient, pour l'équipe de soins et pour le système de santé. Le Collège des médecins et l'OIIQ travailleront de concert afin de s'assurer de la qualité des soins médicaux rendus par leurs membres respectifs, précise le Dr Charles Bernard, président-directeur général du CMQ.

    En effet, il est également prévu de mettre en place un comité composé de représentants des deux ordres professionnels ainsi que d'infirmières praticiennes spécialisées et de médecins. Celui-ci aura pour objectif d'assurer le suivi de l'évolution de cette pratique. Ainsi, les IPS ont vu leur champ de compétences s'élargir au Québec à l'heure où, en France, les infirmières de pratique avancée (IPA) attendent toujours un décret qui encadrera leur exercice.

    Roxane Curtet Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com@roxane0706

    Retour au sommaire du dossier Exercice international

    Publicité

    Vous devez être identifié pour pouvoir laisser un commentaire. Pas encore membre ?

    Inscrivez-vous !

    Articles Liés

    • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

      Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

      GO

    • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

      Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

      GO

    • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

      Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

      GO

    • Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

      Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

      GO