+ 884-719-8129
vkling@runolfsson.com

Nausées de la grossesse, quels médicaments pour les arrêter ?

Très fréquentes pendant la grossesse, les nausées touchent 80 % des femmes enceintes. Simple dégoût des odeurs ou des aliments, elles peuvent provoquer des vomissements très désagréables à supporter. Alors, comment se soigner quand on est enceinte ? Comment trouver des remèdes aux nausées de grossesse ?

Parmi les désagréments la grossesse, les nausées arrivent largement en tête ! Près de 8 futures mamans sur 10 y sont confrontées... Ce manque d'appétit ou ce dégoût de certains aliments, qui peut aller jusqu'à des vomissements, est généralement lié au chamboulement hormonal du premier trimestre de la grossesse.

Quand commencent les nausées de grossesse ? Jusqu'à quand ?

Les nausées peuvent démarrer dès le retard des règles, ou plus souvent, à partir de la 4e ou 5e semaine de grossesse, le timing étant assez aléatoire d'une femme à l'autre. Si les nausées diminuent puis disparaissent le plus souvent à partir de la 12e semaine de grossesse, il peut arriver qu'elles perdurent jusqu'à l'accouchement. Quand elles sont violentes et continues, elles peuvent même occasionner une perte de poids de la future maman, voire une retard de croissance du fœtus. C'est pourquoi, dès que les nausées de grossesse provoquent trop d'inconfort et qu'elles perturbent l'alimentation, il est recommandé de consulter un médecin qui prescrira un traitement médicamenteux adapté à notre état.

Dans la plupart des cas, malgré les désagréments qu'elles suscitent, les nausées de grossesse sont sans danger pour le futur bébé.

À lire aussi

Nausées de la femme enceinte, des causes multiples

D'où viennent ces nausées ? Merci aux hormones, ces grandes perturbatrices de la grossesse qui ont, entre autres "avantages" celui de provoquer ces fameuses nausées si redoutées par les futures mamans ! ...Et celui de nous rendre hypersensibles aux odeurs prononcées et de chambouler notre rapport à l'alimentation, qu'il s'agisse de nouvelles envies alimentaires, de dégoûts soudains pour des plats ou des ingrédients ou de vomissements soudains. Mais elles peuvent aussi être à l'origine d'un manque d'appétit ou d'une sensation d'avoir trop mangé... Pendant la grossesse, les nausées peuvent également être déclenchées par des facteurs psychologiques, comme une forte anxiété, des sources de stress répétées. Si ces nausées sont trop handicapantes ou qu'elles occasionnent une perte de poids, on en parle à notre sage-femme ou médecin.

À lire aussi

Que faire en cas de nausées matinales ? A quoi ressemblent les nausées de la grossesse ?

En général, les nausées de la grossesse se manifestent dès le réveil. Pour les dompter avant le saut du lit, on adopte un nouveau rituel matinal. Lequel ? Grignoter dans notre lit quelques biscottes et avaler une boisson chaude, comme une infusion au gingembre, puis attendre 15 à 20 minutes après cette première collation pour se lever et vaquer à nos occupations. Dans tous les cas, on évite le thé et le café, aux vertus excitantes, qui peuvent entretenir et favoriser les nausées et les reflux gastriques.

À lire aussi

Comment éviter les nausées et vomissements pendant la grossesse ?

Nausées de la grossesse, quels médicaments pour les arrêter ?

Malheureusement, il n'y pas de traitement miracle pour éviter ces inconforts, qui devraient cependant diminuer au terme du premier trimestre de la grossesse. Néanmoins, vous pouvez adapter votre hygiène de vie et vos habitudes à ce désagrément.

Comment soulager les nausées de grossesse ? Les remèdes naturels

Au-delà des médicaments prescrits par votre médecin et délivrés sur ordonnance, il existe différentes façons de prévenir ou de diminuer les nausées de la grossesse, avec des astuces et remèdes naturels.

- En fractionnant les repas : avoir trop mangé, ou à l'inverse rester le ventre vide, favorise la survenue des nausées de grossesse. Vous pouvez donc fractionner vos repas avec des en-cas légers et équilibrés, mais aussi neutres en goût, à des heures régulières : en milieu de matinée ou en milieu d'après-midi par exemple. Avec : une poignée d'amandes, un yaourt, une compote... Pensez aussi à manger en petites quantités, plusieurs fois dans la journée.- En modifiant le contenu de votre assiette : misez sur certains aliments riches en vitamine B6 et zinc, comme le veau, le poulet, les brocolis, les épinards, la banane... En limitant les plats en crème ou les fritures. Vous pouvez aussi manger des repas froids et/ou simples à digérer comme des soupes, des purées, des légumes cuits à la vapeur...- En pensant à bien vous hydrater : au moins 1,5 litre à 2 litres d'eau par jour, mais de préférence en dehors des repas.- En vous concoctant des infusions de gingembre frais : l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) admet leur utilité contre les nausées (Source : Vidal). Vous pouvez consommer jusqu'à 4 infusions par jour.- En vous écoutant : la simple vue d'un morceau de pain vous dégoûte aujourd'hui ? Alors, écoutez votre corps et laissez votre estomac au repos, tout en pensant à bien vous hydrater. Et si le manque d'appétit persiste, tournez-vous vers votre médecin.

À lire aussi

Comment arrêter les nausées pendant la grossesse ?

Si ces remèdes naturels ne vous aident pas ou qu'ils ne sont pas suffisants, seul votre médecin pourra vous prescrire un traitement médicamenteux ou homéopathique adapté à votre besoin.

Quels médicaments anti-émétiques pour traiter les nausées de grossesse ?

Les médicaments dits “anti-émétiques” peuvent vous aider à éviter les vomissements. A prendre uniquement sur avis médical. On le sait, pas d'auto-médication quand on attend un bébé ! Seul votre médecin vous prescrira les bons médicaments sans risques pour votre grossesse et la santé de bébé.

Pour réduire les nausées de grossesse, on peut aussi avoir recours à des séances d'acupuncture ou de sophrologie. Par ailleurs, vous pouvez tenter les bracelets d'acupression, vendus en pharmacie. Sans garanties, mais sans effets secondaires !

L'hyperémèse gravidique, qu'est-ce que c'est ?

Certaines futures mamans (de 1 à 5 %) sont malheureusement prises de vomissements extrêmes pendant leur grossesse. Au-delà des nausées “habituelles“, c'est alors une véritable pathologie, connue sous le nom d'hyperémèse gravidique (ou Hypermemesis gravidarum). En cause, l'action des hormones, ou des problématiques de poids de la future maman. L'hyperémèse gravidique se caractérise par des vomissements constants et irrépressibles, et une résistance aux antiémétiques prescrits par le médecin dans le cadre de la grossesse.

À lire aussi

Les risques de l'hyperémèse gravidique

Cette forme sévère de nausées et de vomissements de la grossesse peut avoir des répercussions graves sur la santé et perdurer jusqu'à l'arrivée du bébé. Parmi les risques : une perte de poids importante de la maman, une dénutrition, une déshydratation pouvant nécessiter une hospitalisation, et un épuisement lié à ces vomissements répétés et à cette intolérance alimentaire totale. Il faut consulter sans tarder afin de vous faire suivre, avec minutie, pour bien veiller à votre santé et à celle de votre bébé. Cette pathologie méconnue a été en partie mise en éclairage par les grossesses successives de Kate Middleton, qui a été elle aussi, atteinte d'hyperémèse gravidique.

À lire aussi

Le retour des nausées en fin de grossesse

Il arrive, au cours du dernier trimestre de la grossesse, que certaines femmes enceintes souffrent de nouveau de nausées, alors que celles-ci avaient disparu depuis plusieurs trois mois. Pas de panique, cela peut être dû à une mauvaise digestion (votre utérus prend beaucoup de place et cela chamboule tout votre corps), ou aux hormones. Dans ce cas, n'hésitez pas à recommencer à fractionner vos repas et à remettre en place vos rituels matinaux. Sans oublier de demander son avis à un professionnel de santé !

A lire aussiAuteur : Romy DucoulombierArticle publié le

Articles Liés

  • Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    Effets de l’huile de palme sur la santé : quels dangers ?

    GO

  • Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    Charlotte, étudiante sage-femme : "On est très vite en autonomie"

    GO

  • Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    Obligation vaccinale à Lourdes : l'employée d'un centre de dialyse déboutée

    GO

  • Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

    Sophie Fontanel pose nue et reçoit des milliers de « Merci »

    GO